L'accessibilité est un enjeu majeur du XXI s


L'accessibilité est un enjeu majeur du vingt et unième siècle 



D'après la loi de 2005, Les ERP (Etablissement recevant du pubilc) se doivent d'être aux normes d'accessibilité en vigueur.

Rendre la cité plus accessible à tous est un projet qui répond aux contraintes de certains handicaps: mobilité réduite, mal voyance, surdité...

Mais pas seulement. Améliorer l'accessibilité a des impacts positifs sur le lien social, sur la consommation d'énergie, sur les trajets maison travail, sur la pollution entre autre.

Concevoir une ergonomie et un design urbain "accessible" c'est se tourner vers un avenir meilleur.

Il en va de même en matière de biens immobiliers, c'est pourquoi Immotopic propose une offre de biens immobiliers potentiellement adaptables

à la mobilité réduite  avec des qualités permettant une accessibilité plus simple ou des biens immobiliers construits directement aux normes

 actuelles en matière d'accessibilité: les villas neuves ou les programmes immobiliers neufs.








Que dit la loi en matière d'accessibilité


Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances (Source Réalisation DHUP-CSTB | Illustrations P-A Thierry)


1. L’accessibilité pour tous sans exclusion.
La loi prend en compte toutes les formes de handicap : moteurs, sensoriels, cognitifs, psychiques. Elle concerne les personnes handicapées, les personnes à mobilité réduite, y compris de manière temporaire.
2. L’accessibilité de l’ensemble de la chaîne des déplacements.
Pour la première fois, une loi considère de façon intégrée le cadre bâti, les espaces publics, la voirie, les systèmes de transport et leur inter-modalité. L’enjeu est bien d’éliminer tout obstacle, toute rupture dans le cheminement des personnes atteintes d’une quelconque déficience.
3. Des changements progressifs jusqu’en 2015.
La loi impose des résultats selon un calendrier précis de mise en oeuvre et elle prévoit des sanctions.
4. Une accessibilité concertée.
La loi est le fruit de la concertation avec les associations représentant les personnes handicapées. Celles-ci sont régulièrement entendues au sein des différentes instances créées pour la mise en oeuvre de la loi.
L'accessibilité est une priorité gouvernementale


Avec plus de 100 articles, 22 ministres signataires, cette loi affirme la volonté du Gouvernement d’introduire un changement institutionnel et culturel majeur. Par l’article 3 de la loi du 11 février 2005, il s’engage à organiser tous les trois ans une conférence du handicap pour débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées. Préparée en amont par un comité de suivi s’appuyant les travaux de sept groupes thématiques, la Conférence donne lieu après sa tenue à un rapport sur la mise en œuvre de la politique nationale en faveur des personnes handicapées (article L. 114-2-1 du code de l’action sociale et des familles).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Immobilier Toulon les annonces immobilières entre la mer et le Faron

Programme neuf à Toulon un éco quartier facile à vivre

Immobilier Toulon